A la découverte de Tokyo

By 15 avril 2017 Conseils voyageurs

Balade dans le quartier d’Asakusa :

Un quartier traditionnel à voir bien que très touristique. Le plus ancien temple bouddhique de la ville, Senso-ji, est un incontournable. De multiples échoppes aux devantures en bois vous permettront de faire le plein de souvenirs traditionnels (éventails, baguettes, boîtes à bento, etc.).

Shopping à Shibuya/Harajuku :

Véritable temple de la mode pour les tokyoïtes comme pour les voyageurs, vous pourrez y rencontrer jeunes gens aux looks excentriques, faire un peu de shopping et boire un café au Starbucks qui offre un vue imprenable sur le célébre Shibuya crossing. A côté se trouve le parc Yoyogi, véritable poumon vert dans la ville. Vous pourrez vous y promener dans un silence apaisant et profiter du Meiji-jingu, sanctuaire shintoïste et d’un torii (porte traditionnelle désignant l’entrée dans enceinte sacrée shintoïste) de 12 mètres. Impressionant !

Akihabara, la ville électrique :

Un petit air de Lost in translation régne à Akihabara. Enseignes géantes, néons lumineux tapageurs, boutiques qui s’élévent sur plusieurs étages, nouvelles technologies à la pointe et jeunes serveuses habillées en soubrette tentent de vous happer. Perdez-vous, explorez ! C’est le meilleur moyen de découvrir cet endroit peu commun. Prenez le temps d’aller voir un Don Quijotte, magasin fourre-tout dont les prix défient toute concurrence. Buvez quelques chose au maid café ou allez jouer dans l’un des nombreux game center. Vous ne le regretterez pas.

Ueno park :

Une petite pause dans l’omniprésence des immeubles, du bruit et des panneaux lumineux. Vous pourrez y passer une journée agréable à visiter le musée national de Tokyo, le musée d’art métropolitain ou encore le musée national d’art occidental. Il y a également le zoo d’Ueno où se trouvent Ri Ri et Shin Shin, deux pandas géants et figures emblématiques du lieu. De nombreux artistes et performeurs (magie, musique, danse, diabolo, etc.) se produisent dans le parc pour votre plus grand plaisir. Avec un peu de chance vous pourrez observer les Rockabilly pris dans une danse endiablée. Enfin vous pourrez terminer par l’émouvante visite du sanctuaire Toshogu.

Tokyo tower et Roppongi :

Tour emblématique de Tokyo, nous rappelant fortement notre chère Tour Eiffel, est tout de même plus grande de quelques 8 mètres. Vous pourrez monter dans l’un des deux observatoires pour avoir une belle vue sur la ville. Les alentours sont pleins de surprises notamment dans le quartier de Minato et Roppongi. Ce dernier est le nouvel endroit huppé ou japonais et expratriés se mélangent dans des restaurants, bars et clubs sous l’influence occidentale.

Odaiba, l’île artificielle :

En passant par le Rainbow Bridge, rendez-vous donné à Odaiba ! Sur cette île artificelle se trouve des parcs d’attractions, la célébre grande roue, des salles de jeux d’arcade, des centres commerciaux, et non des moindres, une plage donnant sur la baie de Tokyo. Tout n’est que divertissement pour passer du bon temps entre amis.

Shinjuku :

La journée, c’est un quartier d’affaire paisible. A la nuit tombée, le quartier se transforme et fourmille. Les nombreux bars deviennent bondés, et les salles de pachinkos résonnent. Le Pachinko est le jeu d’argent le plus répandu au Japon et cela vaut le coup d’y jeter un coup d’oeil. Prévoyez tout de même des boules quies car les décibels explosent dans ces salles.

Tokyo Skytree, l’impressionnante :

Cette tour, inaugurée en 2012 dans le quartier de Sumida, culmine à 634 mètres. Deux fois plus grande que la Tokyo Tower, elle offre une vue imprenable sur toute la ville. De nuit, un magnifique spectacle de lumières s’offre à nous. La vue de la grande roue d’Odaiba est particulièrement agréable.

l’Izakaya, bistrot traditionnel :

L’endroit parfait pour découvrir le vrai Tokyo. On y sert de l’alcool (bières ou Saké) et des plats simples à partager avec des amis ou collègues. C’est l’occasion de découvrir l’environnement très codifié des japonais autour de la table. Comment en repérer un ? L’enseigne est en forme de lanterne rouge.

Besoin d’un logement ? Le capsule hotel :

Et oui, il va bien falloir trouver un toit pour la nuit après toutes ces émotions. Le capsule hotel est destiné aux Salarymen incapables de rentrer chez eux après une nuit arrosée et il s’agit simplement de lits superposés et alignés par dizaines. Fermés par une petite porte, cela offre un espace minimal. Il s’agit là d’une très bonne expérience si vous n’êtes pas trop claustrophobe. Il est aussi important pour ces dames de faire attention à ce que l’endroit ne soit pas réservé aux hommes.

 

 

 

 

 

 

You Might Also Like

Top 10 des pays à visiter

By 3 janvier 2016 Billet d'humeur

C’est parti pour un petit TOP 10 des familles sur les pays à visiter … ou plutôt que j’aimerais visiter ! 

1 Japon

Le Japon est une destination très souvent mentionnée par les touristes du monde entier, et nous ne dérogerons donc pas à la règle.  En effet c’est un pays entouré de mystères, entre traditionnel et modernité azimutée. Tokyo, Kyoto et Osaka font parties des villes les plus visitées par les touristes étrangers, et ça vaut le coup !

2 Thaïlande

Destination mythique et adorée par de nombreux voyageurs : entre les îles et plages paradisiaques du sud et les forêts, montagnes et temples du nord … de quoi rassasier sa soif d’exploration ! Ça fait rêver !

Une telle diversité de paysages et de cultures dans un même pays mérite d’être découverte !

7 Birmanie

Pour rester dans le même coin, voici un petit voisin de la Thaïlande : Le Myanmar (ou Birmanie).

«Un voyage magique» selon les globe-trotteurs s’y étant déjà rendus. La Birmanie regorge de sites exceptionnels beaucoup moins touristiques que d’autres pays. Les gens y sont particulièrement accueillant et encore relativement loin du capitalisme que l’on connait dans les pays développés.

Bref … une destination qui semble étonnante et fabuleuse.

3 Etats unis

Une destination encore une fois un peu cliché, mais ce n’est peut-être pas pour rien que l’on en parle si souvent. Aaaah, le road trip en décapotable le long de la route 66 … un mythe !

Mon road trip idéal serait de longer (plus ou moins) la frontière sud des Etats-unis et passer par la Louisiane, le Texas, le Nouveau-mexique, l’Arizona puis la Californie sans oublier les grands parcs nationaux tels que Yosemite, Death Valley, Grand Canyon, etc. Il faudrait sans doute plusieurs mois pour profiter à fond de ce voyage un peu fou.

5 Hawaii

Bon d’accord, on triche un peu, Hawaii fait partie des Etats-Unis. Cependant étant située en dehors du continent nord-américain j’espère que vous n’en tiendrez pas rigueur !

Cet archipel à l’air sublime, avec une nature et des cultures passionnantes et variées. Le mélange entre les îles exotiques polynésiennes et l’influence des Etats-Unis rend Hawaii mystérieuse.  En passant de la grande ville au petit village pittoresque tout en faisant un détour par les lagons, plages, cascades, jungles et volcans. Il y a de nombreuses choses à découvrir sur cet archipel !

Et puis … dansez le hula devant un coucher de soleil … c’est pas le paradis ?!

4 Islande

L’Islande semble être incomparable aux autres pays, et bon nombre de voyageurs l’on bien compris. Une nature sublime, à l’état pur qui nous donne un sentiment de liberté. Ça donne envie de se plonger dans une source chaude, de voir un aurore boréale et jaillir des geysers ou encore de faire une randonnée sur l’un de ces volcans aux noms imprononçables !

6 Inde

Un pays incroyable, un pays qui a tout. Un pays où, lorsque qu’on le parcoure, c’est comme si on avait exploré le monde entier. De nombreuses cultures parfois opposées, de magnifiques paysages diversifiés mais aussi de nombreux monuments splendides comme le très connu Taj Mahal. Un expérience hors du commun. Un voyage coloré, épicé dont on ne sort certainement pas indemne.

8 Pérou

Le Pérou, un pays peu connu mais qui mérite d’être dans la lumière. Partir à la découverte de l’ancienne civilisation Inca, visiter le Machu Picchu et la ville de Cuzco tout deux faisant partis de l’UNESCO world heritage ou encore randonner dans les Andes. Il y a tellement de choses à découvrir dans ce pays …

9 Népal

Le Népal, un pays très paisible et agréable à visiter en randonnée. Les paysages semblent simplement magnifiques et la population y a l’air accueillante, chaleureuse et singulière.

10 Nouvelle-Zélande

Le dernier, mais non des moindres de la liste : le pays des Kiwis. Encore des paysages sublimes ! Profitons de ce que la nature nous offre !

Voilà un petit top 10 où l’on rêve un peu, beaucoup, passionnément …

Bon voyage ! 

You Might Also Like

10 activités à faire à Séoul

By 15 novembre 2015 Conseils voyageurs, Corée du sud

Le top 10 des lieux incontournables vous a plu, mais cela ne rempliras vos jours heureux à Séoul ?

Je vous propose, dans cet article, une dizaine d’autres activités à faire.

Balade dans le quartier Hyehwa (혜화) :

hyehwa

Bien qu’il soit peu connu des touristes étrangers, Hyehwa est un quartier populaire pour le shopping, les virées nocturnes mais aussi pour ces théâtres (souvent très intimistes). Si le cœur vous en dit vous pourrez trouver des pièces traduites qui vous plongerons dans un jeu de théâtre typiquement coréen. Faite ensuite une petit pause dans le parc marronnier dans lequel se déroule tout sorte de spectacles de rue (surtout le week-end).Vous pourrez aussi vous perdre dans le village des peintures murales, projet mis en place afin de promouvoir ce quartier. Une soixantaine d’artistes sont donc venus peindre les murs et le sol. Vous aurez de quoi faire de très jolies photos ! Finissez votre journée en beauté en vous baladant dans le parc Naksan qui offre une vue imprenable sur la ville.

Conseil : Évitez le lundi, les théâtres sont fermés et le quartier est donc très calme.

Détendez-vous au Jimjilbang (찜질방)  : 

jimjilbangMais qu’est-ce donc ? Et bien c’est le sauna version coréenne. Il s’agit, pour moi, d’un incontournable pour vivre la Corée. C’est un endroit très apprécié des coréens. Après avoir revêtu la tenue fournie vous trouverez plusieurs parties bien distinctes (bains, sauna, pièce détente voir dortoir), certaines mixtes d’autres non, où vous pourrez relaxer. Au programme : Bassins, jacuzzi, jets relaxant, pièces chaudes, pièces froides, fauteuils massant etc. Le sauna n’est pas seulement un endroit où vient y passer quelques heures de détente … le soir l’endroit devient un immense dortoir, c’est pour cela qu’il y a souvent des télés, ordinateurs et petites épiceries.

Il est vrai qu’il n’est pas évident de se retrouver dans ce genre d’endroit sans la compagnie d’un coréen, cependant avec quelques mots de coréens et un beau sourire vous y parviendrez sans difficultés. Et c’est aussi une excellente occasion de faire de belles rencontres !

Conseil : Il ne faut pas être pudique puis qu’être nus est obligatoire dans les bassins notamment. Certains saunas, paraîtrait-il, n’accepte pas les gens tatoués, pensez donc à vérifiez !

Temple stay :

Emailing: Monk's Greeting.jpg <> monks

Vous pourrez séjourner dans un temple traditionnel afin d’expérimenter le quotidien d’un moine bouddhiste. A travers cette escale vous découvrirez la culture bouddhique, la culture traditionnelle coréenne et la nature qui vous entoure. Le temple stay n’est pas seulement adressé aux gens intéressés par le bouddhisme. Loin de là. Ce moment sera avant tout un moment de sérénité, de calme et de détente loin de l’agitation de la ville. Il existe une multitude de programmes pour les étrangers partout dans le pays. Vous pourrez trouver le programme et/ou l’endroit qui vous convient sur internet ou au centre commun de renseignement sur les temples stay en face du temple Jogyesa dans le quartier de Jongno à Séoul.

Nota bene : Vous n’êtes pas obliger d’y séjourner pendant une longue période. Suivant leur politique d’accueil,  certains temples autorise un séjour d’une ou deux nuits.

Faire une randonnée en montagne : 

bukaksanLa randonnée est le passe-temps préféré des coréens ! Au début de l’automne les équipements de randonnée sont de sortie car c’est  l’occasion pour les coréens de tous âges de profiter d’un temps idéal pour la marche. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’y pas besoin de sortir de Séoul pour en profiter. Le parc national de Bukhansan, par exemple, accueille plus de 5 millions de visiteurs par an et propose de nombreux circuits plus ou moins difficiles et longs. Vous pouvez aussi vous laissez tenter par le Seoul fortress wall et le Bugak haneul trail.

Bref, si vous aimez la marche, vous aurez de quoi vous amuser à Séoul !

La rivière Han à Vélo :

han riverSéoul n’est pas vraiment faite pour les cyclistes, il faut bien l’avouer. Cela peut même être dangereux. Cependant de nombreuses pistes cyclables ont été aménagées le long de la rivière Han, entre autre. Yeouido (ligne 5) est l’endroit idéal pour démarrer votre balade. Il y a de nombreux points de locations de vélos, dont le prix reste raisonnable (environ 3000₩ de l’heure). Vous découvrirez une autre facette de Séoul dans le calme du bord de fleuve.

Visiter la DMZ :

20151101_091739La DMZ est une zone démilitarisée qui séparent la Corée du nord et la Corée du sud. c’est un ruban de terrain d’une longueur de 248 km et d’environ 4 km de large. Vous ne pourrez y accéder que par des tours organisés (site conseillé : Koridoor). Vous pourrez explorer un tunnel que creusait les nord-coréens pour infiltrer et attaquer la Corée du sud et voir (de loin) une ville (fantôme) nord-coréenne. Vous pourrez également visiter la gare de Dorasan par laquelle passe quelquefois des trains vers le nord (suivant le climat politiques … très changeant !). Cette gare est surtout un espoir pour une potentielle réunification. Et enfin si vous prenez un tour complet vous pourrez visiter la JSA où les soldats des deux pays se font face !

Certains apprécieront beaucoup, d’autres se demanderont si ce n’est pas un peu inopportun et « voyeuriste » … mais une chose est sûr vous ressentirez beaucoup de choses dans cet endroit si particulier.

Sortir de Séoul et se rendre à Suwon (수원) :

hwaseongOn avait dit 10 activités à SEOUL, Nane ! Bon d’accord, je triche un peu. Mais il est relativement facile de se rendre à Suwon en un peu plus d’un heure, en empruntant la ligne 1 (bleu foncée). A Suwon se trouve la forteresse Hwaseong, qui vaut vraiment la peine d’y aller. Elle fait d’ailleurs partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous pourrez y faire une balade très agréable (et facile pour les flemmards !) sur les remparts dans une ambiance très sympa et relaxante.

Se remplir le ventre au marché Gwangjang (광장시장) :

gwangjangC’est l’un des  marchés les plus vieux de Séoul, et une expérience coréenne authentique à vivre. C’est le temple des stands de rue, prévoyez donc un peu de place dans votre estomac et soyez prêt à tester de nombreux plats coréens.Il faut se faufiler dans les petites allées encombrées du marché pour trouver LE stand qu’il vous faut (en général on préféreras celui où il y a beaucoup de coréens, après tout ils savent ce qui est bon ou non …). Les spécialités du marché sont entre autres Bindaetteok (빈대떡), galette de poudre de haricots mungo, Bibimpap (비빔밥), mélange de riz, légumes et viande de boeuf, Hotteok  (호떡), sorte de crêpes à la cannelle et à la cacahuète, et Yukhoe (육회), la version coréenne du steak tartare. C’est un vrai régal !

Si toutefois vous n’avez pas faim, au deuxième étage se trouve toutes sortes tissus pour Hanbok (한복, costume traditionnel coréen), rideaux, literie, broderie, satin, soie, etc. Une vraie caverne d’Ali baba !

Tous à l’abri pendant les jours de pluies :

Saperlipopette ! Il pleut aujourd’hui ! Que faire ? Et bien voici quelques activités fun à faire en famille ou entre amis.

  • Le musée nationale de Corée, un passage obligé pour en connaitre un peu plus sur l’histoire et la culture coréenne. C’est un peu comme le Louvre, il faudrait y passer plusieurs jours pour tout voir. Il faut donc choisir une période, une dynastie ou autre pour pouvoir en profiter au maximum. Le musée est gratuit et ouvert le mardi/ jeudi/ vendredi de 9h à 18h, le mercredi/samedi de 9h à 21h et le dimanche/vacances de 9h à 19h.
  • Le Coex Aquarium, un des plus grand aquarium de Corée, est assez impressionnant. De quoi passer une agréable après-midi en compagnie de nos petits (et gros) amis les poissons ! Vous pourrez retrouver les horaires et tarifs sur le site officiel.
  • Le Trick Eye museum est parfait pour passer un très bon moment avec votre famille et/ou amis et faire pleins de photos très sympa. En effet c’est une galerie dont les peintures trompe l’oeil en 2D, se transforme en images 3D. Horaires et tarifs sur le site officiel. En bonus avec votre ticket d’entrée vous pouvez accéder à Winter wonderland et au musée de glace. Sympa, non ?

Aller voir un spectacle :

Suivant vos goûts et vos attentes, il y a de nombreux spectacles que vous pouvez aller voir sur Séoul. Voici en vrac quelques bons plans mêlant le traditionnel au moderne avec brio !

  • Nanta, un spectacle musical où quatre cuisiniers commencent à préparer des mets pour une réception de mariage tout en jouant le samulnori (사물놀이, musique de percussions traditionnelle) aux sons des ustensiles de cuisine.
  • Jump, une performance d’art martial des plus comiques ! C’est l’histoire d’une famille spécialiste en arts martiaux qui doit défendre leur maison face à des cambrioleurs.
  • Fanta-Stick, mélange éclectique de musique, d’images et breakdance.

Vous pouvez trouver des coupons de réduction pour Jump et Fanta-Stick lorsque vous achetez un carte Tmoney !

You Might Also Like

Apprendre l’anglais avec Nane !

By 28 avril 2017 Billet d'humeur

C’est un projet pour l’université de Nantes.

 

>>>> Clique ici pour agrandir le jeu <<<<

 

 

You Might Also Like

Cookin’ Nanta

By 21 mars 2016 Carnet de Voyage, Conseils voyageurs, Corée, Corée du sud

En mars 2016, j’ai eu l’occasion d’aller voir le spectacle Cookin’ Nanta, et il me semblait intéressant de vous en parler !

Nanta est un spectacle non-verbal rythmé par le Samul nori (사물놀이 musique traditionnelle coréenne) quelque peu remixée. En effet les acteurs/musiciens utilisent des instruments improvisés tels que des couteaux, planches à découper, étagères, bidons, etc.

Nanta a été joué pour la première fois en 1997 au « Edinburg Fringe Festival » et a reçu le prix de la meilleur performance. Depuis le spectacle n’a cessé d’être exécuté, quelques fois à Broadway puis dans les théâtres construit spécialement pour Nanta en Corée (Hongdae, Myeong-dong, Chungjeongno, et Jeju) et en Thaïlande (Bangkok). 45 acteurs se relaient pour jouer la pièce chaque jour de l’année.

C’est le show le plus populaire en Corée, autant pour les touristes que pour les coréens.

Tout commence avec trois cuisiniers qui débutent la préparation d’un grand banquet. Ils préparent la cuisine, coupent les légumes quand leur chef, un peu bougon, leur demande de tout préparer avant 18h et présente son neveu, qui veut apprendre la cuisine et qui va les aider. C’est sans compter le fait que le neveu n’est pas très dégourdi !

Vite vite ! (빨리 빨리) Comme diront certains coréens.

pixiz-21-03-2016-05-19-28

Je craignais un peu une performance non-verbale, basée sur la musique traditionnelle (et plus particulièrement les tambours), sans réelle histoire et avec un volume sonore trop important. Pourtant ce fût tout le contraire.

Avant la performance, un diaporama nous annonce un peu le ton du spectacle et nous propose de saluer notre voisin et de faire connaissance.

L’histoire est bien menée et limpide, rythmée par de nombreuses péripéties, performances avec une pincée de romantisme ludique qui fait sourire. Les acteurs ne sont pas simplement comédiens mais aussi acrobates, danseurs, musiciens … bref de véritables performeurs ! La participation du public est très appréciable et nous emporte un peu plus encore dans l’histoire.

Il faut aussi saluer le travail en amont, la créativité des producteurs, du jeu de lumières et de sons. Le tout crée une ambiance électrisante et invite les sourires sur tout les visages d’un public conquis.

Bref vous l’aurez compris … j’ai été enchantée par Nanta et ce spectacle saura également vous captiver, sans aucun doute !

Vous pourrez aisément trouver et réserver vos billets sur le site de Cookin’ Nanta dans le théâtre de votre choix.

Un petit aperçu du spectacle :

Et quelques réactions de spectateurs, rien que pour vous !

« Un spectacle pour tous – adultes, jeunes, enfants, européens, américains, etc – pas de souci ! Un humour universel, et le rythme pour lien. Le public participe, ravi, à l’ambiance. Les acteurs sont avant tout des musiciens rythmiques extraordinaires. Leur cuisine est composée d’humour, de rythme et d’une grosse pincée de charme. Un super spectacle pour passer une bonne soirée »

Henri

« Vu pour la quatrième fois, je ne m’en lasse pas. Un très bon moment à passer en famille ou entre amis. »

Chloé

« Ces jeunes cuistots nous emmènent à un rythme d’enfer dans cette cuisine survoltée. Les légumes et les assiettes volent ! Les couteaux donnent la cadence à de multiples grimaces et mimiques. Le public est mis à contribution et joue le jeu volontiers car tout est fait avec beaucoup d’humour. Un spectacle magique pour tout public ! A voir absolument ! »

Dominique

« Un superbe spectacle drôle, rythmé et impressionnant.

Ce spectacle devrait définitivement figurer sur votre liste des choses à faire durant votre séjour à Séoul »

Varun

You Might Also Like